Nouveau frontalier : droit d'option CMU/LAMal

Bonjour à tous !

Futur nouveau frontalier, célibataire, je commence à gérer la logistique.

Voici les infos que j’ai lues :
- La CMU est plus chère que LAMAL pour mes futurs revenus (80 000 CHF)
- La CMU est calculée avec (RéférenceFiscale - abattement)*8%.
- Le choix est irrévocable
- Le niveau de prestation est similaire.
- Une mutuelle est nécessaire et peut être souscrite en Suisse comme en France.

Mes questions sont les suivantes :

  • Ces informations sont-elles justes ?
  • Comment calculer le prix de LAMAL ?
  • Quel sera le Revenu Fiscal de Référence pris en compte dans mon cas ?
  • Quel est le point d’équilibre (salaire) entre CMU/LAMAL ?

Le but de ce poste est de faire un résumé clair et concis pour débroussailler le sujet pour un nouveau frontalier célibataire, sans soucis de santé particulier. Je ferais un résumé à la fin.

Merci de votre participation !

Ces infos sont justes.
LAMAL (l’assurance de base) cous coûtera 334,80 CHF par mois si vous avez plus de 26 ans.
Le RFR sera celui de l’année 2014, mais je crois qu’ensuite ils se basent sur une estimation de vos revenus actuels (donc l’effet d’aubaine est limité).
Le point d’équilibre pour un célibataire est env. 70’000 CHF brut annuel.

avec la forte montée du CHF en janvier 2015, ce point d’équilibre devrait descendre pour un RFR2015.
ce point d’équilibre suppose que vous n’avez aucune plus-value mobilière (actions), aucun rachat d’assurance vie, aucun revenu locatif, aucun plus-value immobilière, aucun rapatriement de 2e pilier, etc…

ou alors il faut considérer ces 70KCHF en termes de revenu et non de salaire.

Pour résumer :

LAMAL = 334.80CHF peu importe le revenu

*CMU = (RFR-abattement) 8%

Comme Pierre le dit, il vaut mieux faire son budget en estimant le prix de la CMU avec son futur revenu, car seule la première année sera avantageuse car basée sur les revenus français de l’année précédente, mais ensuite ce ne sera plus le cas.

CMU = (Revenus(EUR) - 9601(pour 2015))*0.08

L’équilibre théorique CMU = LAMAL se situera donc à près de 61 000CHF pour un frontalier célibataire (tous revenus compris!)
( RevenusEquilibreCHF = (334.8 * 12 / 0.08) + ( 9601 * TauxChangeCHF/EUR ) )

Personnellement ce sera donc LAMAL. N’oubliez pas prendre en compte votre situation familiale actuelle mais aussi future, la CMU couvrant une famille différemment de LAMAL, et le choix étant irrévocable.

Venez exposer vos calculs, vos expériences, discutons en, partageons!

Ben!

Penser également à la carte sanitaire … du côté français cela peut être très très difficile de trouver un spécialiste. Pour le grand Genève … on vous envoie jusqu’à Lyon suivant ce que vous avez .(cancer, AVC … et les hôpitaux de proximité comme saint julien ont plutôt mauvaise réputation.
En résumé, il y a une question de coûts et une question de soins à considérer. .

Si je comprends bien, tu es en train de dire qu’avec la CMU on ne peut que se faire soigner en France ?

Oui c’est France obligatoirement pour les soins programmé en CMU (c’est très sociale comme réforme n’est-ce pas ?). Pour les cas d’extrême urgence, la Suisse est censé être accepté en CMU, mais ils feront tout pour vous envoyer à Lyon ou je ne sais ou.
Sachant que le choix est irrévocable, si jamais un jour vous déménagez du coté du pays de Gex, c’est le désert médicale, la CMU est a proscrire !

En LAMAL vous aurez une carte pour la Suisse (et européenne) fournie par l’assureur, ainsi que la carte Vitale en France avec la CPAM qui se fera rembourser en Suisse de façon transparente. Il est aussi possible de prendre ça complémentaire en France pour les soins en France si vous estimez que vous n’avez pas besoin de complémentaire en Suisse. Les complémentaires Française proposent également de couvrir des deux coté si besoin…

Pensez aussi au fait que la CMU intégrera le montant d’un éventuel retrait du deuxième pilier pour votre achat immobilier.
Pensez aussi que la CMU vous rendra probablement éligible à la CSG/CRDS même si pour le moment ce n’est pas appliqué.

Très intéressant, merci ! Que de bon conseils ce patapin ! LAMAL semble vraiment être la solution à privilégier, aussi bien financièrement que pour le service finalement. Les deux solutions ne sont donc pas si équivalentes que ça.

C’est d’office ou bien c’est à demander ? En tout cas j’y veillerai en prenant ma complémentaire.

J’ai un exemple du coup à vous soumettre. Admettons que je prenne LAMAL avec une mutuelle Française. Je me fais hospitaliser à Genève. Il y a donc un risque que ma mutuelle ne prenne pas en charge l’hospit ?

Me voilà de retour … si on a déjà un médecin ça peut aller … si on n’a pas besoin de spécialistes … aussi … sinon c’est galère … maintenant que les 170000 frontaliers ont du se rabattre sur la zone … Prenez connaissance du livre noir de la double affiliation sur le blog du frontalier et vous pourrez lire quelques témoignages sur la situation. Des personnes de la région de Genève ont du louer un studio à Lyon pour être sûr place pour les soins. Une autre dame qui a eu un AVC s’ est vue donner une liste de médecins sur Lyon. Avant les personnes pouvaient aller en Suisse. Un article dans le 20 minutes je crois est sorti il y a quelques semaines sur la pénurie de généralistes en Haute Savoie … Lorsqu’on pouvait choisir ou se faire soigner ça allait bin. Les praticiens même rares du côté France sont très bien.

La plupart du temps l’assureur vous proposera la couverture des deux coté car c’est plus cher :slight_smile:
Les complémentaires ne sont pas obligatoires.

La base sera couverte par LAMAL, ensuite tout dépend de la formule choisie chez votre assureur Français.

Vous pouvez prendre une complémentaire en France qui couvre en Suisse et en France (plus cher), ou une complémentaire en France qui couvre uniquement les soins en France. Ou en enfin vous pouvez prendre une complémentaire en Suisse, qui couvre en Suisse (et probablement en France, j’ai pas vérifié )
Il faut comparer leurs formules, et jouer sur la concurrence, c’est libre.

@Cloclo
J’ai effectivement entendu parler des déserts médicaux autour de Genève. Donc privilegier LAMAL avec complémentaire qui marche des deux cotés.

@patapin
Merci pour toute ces infos, c’est très clair.
J’ai la chance de connaitre quelqu’un qui travaille dans une mutuelle française, et qui pourra me parler sans langue de bois. Je vous ferais un message quand j’aurai son retour sur la question. Est-il possible d’évaluer à la louche les coûts d’une mutuelle qui marche en Suisse et en France ? un ordre d’idée ?

incroyable que ce soit encore le cas aujourd’hui. Il y a 33 ans, ma mère a failli en sortir les pieds devant (après y être entré pour une simple appendicite, mais bon quand on oublie un outil à l’intérieur, forcément ca devient vite grave). Son medecin traitant lui avait répondu “oui mais bon à la fois Saint Julien…faut pas s’attendre à des miracles”.

De ce fait, peu après je suis né à Annecy et non à Saint Julien…

A croire que rien n’a changé !

C’est sûr … je suis dans le pays de gex depuis 20 ans … et j’ai aussi toujours eu des feedbacks assez mauvais … une fois arrivés en urgence (SMUR ouvrant la voie de l’ambulance)l’pour détresse respiratoire de notre fils âgé de deux ans à l’époque (il en a 16 et il va bien), ils nous ont laissé poiroter 2 heures dans une salle d’attente et nous disant qu’ils étaient occupé par l’arrivée d’un petit garçon en urgence … nous avons quitté l’hôpital sans même une consultation … Ayant du signer une décharge. Très récemment on a dit à un patient, qu’on a fait poiroter 4 jours à Saint julien avec des symptômes graves avant de l’envoyer ailleurs … , « on peut quand même pas pousser les murs » …en l’occurrence ce délai de non soins à eu des conséquences sur la santé de la personne.

NON!!!

La CMU ne rembourse pas les soins courant sur Suisse et les programmés que sur accord=> risque de dvoir aller à Lyon, Grenoble pour le Genevois
La Lamal de base ne rembourse pas les soins dentaires

Et pour les Alsaciens: CMU = 70% (régime général) LAmal = 90% pour les soins en France avec carte vitale

Effectivement, tout le fil de la discussion semble montrer que la CMU n’est pas tip top, sauf pour raisons financières particulières.

En plus … mais, cela est plus personnel … devoir interagir avec deux institutions dont l’Urssaf … pour une prestation ( que j’estime aussi personnellement totalement en dessous du niveau facturé) … c’est pénible …on a le sentiment d’être imposés deux fois … moi je déteste recevoir des courriers du CNTSF … ça fait trop … et eux ils font déborder le vase. Au moins à la Lamal on est traité comme des clients. Mais je le répète c’est très personnel. A l’époque de l’orientation client … Les Urssaf et les CPAM doivent se remettre en question … mais ça ce sera peut être pour le 4 ème millénaire.

1 Like

Résumé : le gouvernement français veut se mettre plein la poche sur le dos des frontaliers mais il ne veut pas au nom de la justice sociale nous accorder les avantages que les salariés français bénéficient. C’est l’égalité à leurs manières à Paris.