[AVIS] Postuler en Suisse, comment optimiser ses chances ?

Bonjour,

J’ai actuellement pour projet de partir m’installer Ă  la frontiĂšre Suisse en famille (ou bien mĂȘme directement en Suisse si l’opportunitĂ© se prĂ©sente), et je me posais toute sorte de questions concernant mes futures candidatures. Je vise tout particuliĂšrement le canton de GenĂšve et de NeuchĂątel.

Je vous remercie par avance si certains d’entre vous peuvent rĂ©pondre aux interrogations que je me pose concernant l’adaptation du CV français au monde du travail Suisse et ainsi optimiser les chances de dĂ©crocher un entretien.

1/ je suis magasinier industriel et sauf erreur de ma part, en Suisse on appelle cela Logisticien. Pouvez vous s’il vous plait, me le confirmer ?

2/ je possĂšde le permis cariste 1-3 et 5, ainsi que le permis Français pontier - Ă©lingueur. Cependant je prĂ©cise dans ma lettre de motivation que j’envisage de faire prochainement une conversion pour ĂȘtre reconnu de la SUVA.
Pensez vous que stratĂ©giquement cette candidature sans permis Suisse est vouĂ©e Ă  l’échec ? d’un autre cĂŽtĂ© payer de ma poche une conversion complĂšte sans l’assurance d’un emploi garantie cela reste dĂ©licat.

3/ Je postule dĂšs aujourd’hui sachant que je ne pourrais ĂȘtre disponible avant le dĂ©but aoĂ»t 2019, le temps de finaliser les prĂ©paratifs de notre dĂ©part (vente de maison, fin de scolaritĂ© des enfants, etc
). Pensez vous que postuler Ă  un emploi Suisse avec une disponibilitĂ© pas avant 4 mois, est un pari fou ou cela est il courant ?

4/ J’ai entendu que les candidatures en Suisse se font gĂ©nĂ©ralement en envoyant un dossier, composĂ© d’un CV ( avec photo), une lettre de motivation, un permis de travail (B ou G), des lettres de recommandations des prĂ©cĂ©dents employeurs, les permis suisses (vĂ©hicules, cariste, pontier, etc
), les 3 derniĂšres fiches de paye, et justificatif de domicile
 Je reste quelques peu Ă©tonnĂ© de tant de « procĂ©dures » pour une simple candidature
 Surtout sur un poste de Magasinier - Logisticien, je ne postule pas Ă  un poste de directeur de la Banque Mirabaud et Cie !!!
Bref, pouvez vous m’aider Ă  Ă©claircir la situation concernant les modalitĂ©s dans le cadre d’une candidature. Je vous en remercie.

5/ Je me permet de ressortir un vieux dossier (pas si vieux que ça non plus) mais concernant la prĂ©fĂ©rence nationale dans l’étude des candidatures. Dans mon secteur d’activitĂ©, la logistique, est ce un vĂ©ritable frein Ă  l’emploi des frontaliers dont je risque prochainement de faire partie?

6/ RĂ©sidant actuellement en Poitou-Charentes, je crains que ma domiciliation actuelle ne joue contre moi. Puis je avoir votre avis svp ?

7/ Notre souhait le plus ardent serait Ă  terme de nous Ă©tablir en tant que rĂ©sident, mais je suppose qu’il faut avant tout passer par une phase de frontalier. Ayant 3 enfants scolarisĂ©s en Ă©cole primaire, collĂšge et lycĂ©e, nous nous posons la question de la scolaritĂ© pour nos enfants sur place ? Surtout pour l’aĂźnĂ© qui d’ici 3 ans partira surement faire des Ă©tudes. Est il possible d’avoir accĂ©s aux Ă©coles Suisses en Ă©tant frontalier ? Concernant les Ă©tudes supĂ©rieurs, rencontre t’on des difficultĂ©s d’inscriptions si on est pas de nationalitĂ© Suisse ?

8/ L’immobilier sur le canton de GenĂšve me parait un vĂ©ritable casse-tĂȘte. Hors de question de nous retrouver entassĂ© sur Annemasse.
Si nous nous tournons vers la Suisse, c’est aussi pour ce cadre naturel, et la qualitĂ© de vie.
Du cĂŽtĂ© de Gex ou de Divonne-les-bains c’est trĂšs beau mais c’est hors de prix

Je vous avoue que je suis quelque peu perdu sur l’immobilier en tant que frontalier.
Je m’imagine pourquoi pas aller travailler en train, ou bus si cela permet de trouver un coin plus « vert » et abordable
 Mais oĂč aller ?
D’un autre cĂŽtĂ© le canton de NeuchĂątel Ă  l’air vraiment trĂšs accueillant et plus abordable au niveau financier, mais le coĂ»t de la vie sur place doit ĂȘtre Ă©levĂ©. avec un salaire de magasinier/logisticien et une famille de 5 personnes, j’ai peur que cela soit trop juste
 puis je avoir un avis de personne connaissant le coin s’il vous plaĂźt ?

Donc oui, beaucoup de questions, j’ai Ă©crit un gros pavĂ©, mais vous en conviendrez, le marchĂ© de l’emploi en Suisse quand on est loin, c’est pas toujours Ă©vidant.
Et puis il est force de constater que l’on trouve parfois tout et n’importe quoi sur internet, c’est pourquoi je me permet de demander votre avis en toute connaissance de cause.

Merci encore.

quand on est en CDI on est en general avec un prĂ©avis de 3mois
 le temps que le recruteur fait son choix il s’ecoule rarement moins d’un moins 
 donc entre l’envoie du CV et le debut du job il s’ecoule TRES SOUVENT 4 mois :slight_smile:

CV → oui (j’ignore si la photo est obligatoire, moi je la met toujours)
Lettre de motivation → pas toujours demandĂ©, ca depend du recruteur. Mais disons que c’est mieux si elle y est et qu’elle n’est pas un copier coller pour un autre job ou d’un modele existant sur le net (il faut montrer sa motivation POUR CETTE entreprise.

recommandations => la Suisse germanique fonctionne comme l’Allemagne (j’ignore comment fonctionne la suisse Romande) et c’est effectivement un plus. Au pire on vous demandera ca APRES le premier entretiens, mais disons que ca fait mieux d’envoyer le tout des le depart.

permis → je l’ignore, je suppose que c’est specifique au poste

3 derniere fiches de paie → Jamais entendu pareille chose ! Meme des amis qui sont dans des banques n’ont pas eu a fournir ca 
 Juste un casier judiciaire suisse :smile:

tout depend le secteur

certains recruteurs preferent les frontaliers pour faire du dumping
d’autres preferes des non frontaliers pour etre sur que les donnĂ©es ne partes pas ailleurs :smile:

beaucoup de boites suisses ont fait confiance a des gens venu de loin
 celles qui ont une mauvaise experience vont se dire : non c’est bon j’ai donné 

D’autres au contraire vont se dire : lui il n’a aucune idĂ©e du salaire, je vais profitĂ© de sa naivetĂ©

mon conseil : postulez si vous etes invitĂ© c’est que ca n’a pas bloquĂ© ^^
si vous n’etes pas invitĂ©, tentez votre chance dans une autre entreprise :wink:

non mais c’est juste plus simple administrativement de changĂ© de dĂ©partement plutĂŽt que de changer de pays


De plus s’installer en suisse est plus cher


Merci beaucoup @alain68 pour ces premiers éléments de réponses.

Bon y a aussi des boites qui ne recrutent pas de frontalier

A la suite de deux mauvaises expĂ©riences, la direction de l’entreprise a ainsi dĂ©cidĂ© de freiner l’engagement de travailleurs frontaliers. «Les diffĂ©rences culturelles sont trop importantes. Ici, les gens sont des taiseux qui n’apprĂ©cient pas qu’on parle trop ou qu’on ne tienne pas parole», poursuit le directeur.

Chez Sylvac, au cƓur de la haute prĂ©cision «Swiss Made»
Fierté et gratitude
Parmi les employĂ©s, et notamment chez les opĂ©ratrices actives au sein de l’atelier d’assemblage, nombreux sont pourtant ceux qui possĂšdent un patronyme d’origine italienne, portugaise ou espagnole. Mais tous habitent la vallĂ©e de longue date et connaissent parfaitement les us et coutumes rĂ©gionaux.

«On est trĂšs fier de travailler pour une entreprise qui exporte des produits estampillĂ©s ‘Swiss Made’ Ă  travers le monde entier. Les conditions de travail sont excellentes et les patrons trĂšs aimables», estime Silvia*, une trentenaire d’origine portugaise qui dit se sentir parfaitement intĂ©grĂ©e au sein de l’entreprise.
Chez Sylvac, au cƓur de la haute prĂ©cision «Swiss Made» - SWI swissinfo.ch

Par contre le canton de Neuchatel est préférable pour vous car beaucoup moins chÚre que GenÚve et beaucoup plus industriel. Le canton de Neuchùtel avec le jura suisse est une des régions les moins chÚre de Suisse. Par exemple a la chaux de fonds vous trouver des appartements de 100m2 pour 1000-1100chf /mois(850-950 euros).

Concernant votre question sur l’école, vous devez obligatoirement ĂȘtre rĂ©sident Suisse pour mettre vos enfants a l’école publique en Suisse. L’école est gratuite en Suisse.

Merci beaucoup @rainbow pour ta réponse.

Bon, plutÎt que les grands blablas stériles habituels, je vais faire court et réaliste :

1/ Connaissez-vous quelqu’un qui pourra vous pistonner là-bas ?
2/ Habitez-vous prùs de la frontiùre ? Non, si j’ai bien compris


De plus, votre bagage a l’air un peu lĂ©ger pour la Suisse.

Si la réponse est non aux deux premiÚres question, un conseil, oubliez. Vous économisez du temps.

sympa la mentalité  on a eu deux soucis on met tout le monde dans la meme cathegorie :smile:

dans ma boite, ou plutot mon equipe, le mec qui parle le plus est 
 un suisse pure sang :smile:
Alors que moi je suis plutot de nature discret (par contre quand j’ai un truc a dire je le dis :smile: )

heureusement que j’ai tentĂ© ma chance sans ton avis :smile:

la réponse etait non au deux
sauf que je sais me debrouiller et je me suis lancé
je n’ai pas parcouru de forum pour savoir quoi faire 

Alors oui j’ai helas acceptĂ© un premier job clairement sous payĂ©
mais je ne regrette pas car j’ai eu une belle experience et que ca m’a permis de mettre un pied en suisse :slight_smile:

1 Like

sauf que je sais me debrouiller et je me suis lancé

Mmmmm et c’était en quelle annĂ©e sans ĂȘtre indiscret ?

Alors oui j’ai helas acceptĂ© un premier job clairement sous payĂ©

Merci de ne pas avoir oublié de préciser ce point.

c’etait il y a 6 ans

mon premier job Ă©tait sous payĂ©, mais ce n’était pas non plus le genre de drĂŽlerie qu’on peut voir sur le forum

j’avais 75KCHF (au lieu de 100-110kCHF que proposait la concurrence)
j’ai acceptĂ© ce salaire sans savoir ce que payait les autres
au bout de 3 mois j’ai decouvert la difference mais je me suis dit : ok tu dois en premier faire tes preuves car c’est une domaine nouveau
J’ai alors tentĂ© de nĂ©gocier et recu un refus du RH
Puis j’ai clairement fait comprendre que je cherchais ailleurs
 chose qui etait parvenu au patron (qui ne gerais plus ces choses la mais qui a quand meme tentĂ© de me garder) et m’a alors augmentĂ© a un salaire relativement proche de ce que j’ai actuellement


Mais ce n’etait pas qu’une histoire de sous, meme si en toute franchise j’adorais ce job.
Le soucis c’est que j’avais 1 enfant en bas age que je ne voyais presque pas.
Avec ma femme nous voulions un second, mais elle etait categorique : avec le job que j’avais c’etait impossible !

42h chez le client + 10h de trajets par semaine ca faisait que je partait durant la nuit et rentrait durant la nuit 
 Autant dire qu’effectivement c’etait pas tres cool pour elle et notre enfant.

Donc quand j’ai recu une proposion a un salaire un peu mieux que l’augmentation que j’avais eu SANS ces 10h de trajets j’ai pas reflechis longtemps :slight_smile:

1 Like

effectivement cela reste ma principale faiblesse dans le cadre d’une politique de prĂ©fĂ©rence nationale pour un recrutement en Suisse
 et j’en suis conscient


Cependant je ne peut m’empĂȘcher de croire en un meilleur avenir pour mes enfants, pour ma famille et pour moi mĂȘme.
J’en peut plus de galĂ©rer au smic, dans des emplois sans rĂ©elle reconnaissance, dans un cadre peu plaisant, oĂč le seul objectif reste de pouvoir s’acquitter des factures et le seul petit extra mensuel reste une sortie Ă  la piscine faute de mieux.
Je me dois d’essayer de trouver mieux, car au train oĂč vont les choses en France je ne veut pas terminer comme travailleur pauvre
 Comment assumer d’ĂȘtre un pĂšre qui ne pourra subvenir aux besoins de mes enfants lorsqu’il feront leurs Ă©tudes ???

Je ne parle pas de cela pour vous dire que ma vie est parfois dure et compliquĂ©, mais je me bat dĂ©jĂ  au quotidien, bec et ongles, pour subvenir aux besoins de ma famille, alors tant qu’a galĂ©rer ici, autant galĂ©rer ailleurs, non?
Je suis loin d’ĂȘtre un fainĂ©ant, un assistĂ©, et je me dit que les valeurs du travail tel que je l’envisage me permettront peut ĂȘtre de trouver enfin une situation qui nous permettront de vivre loin de la prĂ©caritĂ©.

Merci quand mĂȘme pour ton avis tranchĂ©, qui Ă  le mĂ©rite d’ĂȘtre honnĂȘte, mĂȘme si sur le coup il quelque peu refroidit mes ardeurs.

Vous pouvez essayer mais 


NeuchĂątel a introduit une lĂ©gĂšre prĂ©fĂšrence cantonale, light et pas obligatoire mais quand mĂȘme.
NeuchĂątel est cher, pas pour les loyer, mais l’assurance maladie et les impĂŽts y sont les plus Ă©levĂ©s de Romandie. Par ailleurs le Canton est en dĂ©ficit depuis la crise horlogĂšre des annĂ©es 70 et les mesures d’austĂ©ritĂ©s commencent Ă  pointer.
Logisticien n’est pas un mĂ©tier souffrant de manque de personnel.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, L’école au delĂ  de 16 ans n’est pas gratuite, pas ultra chĂšre, mais pas gratuite.

Vous pouvez essayer, mais ne lĂąchez pas tout sans perspecrtive ni contrat! Pas dans votre domaine.

1 Like

merci @Likorn pour ces informations. Je ne suis pas quelqu’un qui abandonne facilement, et je pense que la chance sourit aux audacieux. :wink:

C’est certain, mais pas aux inconscients. Vous n’en ĂȘtes certainement pas un, mais d’autres lisent ou liront aussi ce fil de discussion.

Cela dit, Neuch’ est une magnifique rĂ©gion. J’ai grandi dans le bas, c’est la plus belle rĂ©gion de Suisse. Le jura derriĂšre, la vue sur les vignes, le lac, le plateau et les alpes au fond (beaucoup plus aĂ©rĂ© que le LĂ©man).

Au lycée, la plage est à 50 mÚtres. En été on se baignait durant la pause ou aprÚs les cours.

Bref, un cadre franchement gĂ©nial. MĂȘme si en bon rĂ©sident du bas, je trouve la t’chaux (La Chaux-de-Fonds) assez moche :slight_smile:

Ah et oui: il faut impĂ©rativement des recommandations. C’est vraiment important en Suisse.

1 Like