Autoentrepreneur français as le droit de travailler en Suisse ?

Bonjour,
Je veux travailler en suisse en tant que AE français, et j’ai besoin de conseil, d’info pour faire mon activité indépendante en suisse comme AE français. Je ne sais pas bien si j’ai droit ou pas? Merci pour conseils.

Rien compris. Sauf que vous vouliez venir en Suisse. Quelle langue parlez-vous?

1 Like

AE, Ahhhhh Euhhhh, c’est effectivement ma réaction face à ce post :joy:

merci pour la réponse, je parle français. Je voulais dire AE français en Suisse, est-ce que c’est possible à s’exercer ? Merci

Je voulais dire AE français en Suisse, est-ce que c’est possible à s’exercer ? Merci

Je ne sais toujours pas ce que veux dire AE :sweat_smile:

Moi non plus, je n’ai jamais entendu parler du “AE”.

Je ne suis qu’un LSSFE je ne peu pas aider :confused:

ae c’est autoentrepreneur.

Bonsoir @Mya,

Le statut d’auto-entrepreneur est un statut de droit francais. A ma connaissance, il n’existe pas en Suisse.

Quoi qu’il en soit, être auto-entrepreneur veut dire que votre « entreprise » est immatriculée en France, que vous êtes assujettie au droit fiscal et social francais. Toute activité exercée en Suisse est à considérer comme une activité entre 2 entreprises de 2 pays différents.

Si vous voulez au contraire continuer à exercer une activité basée en Suisse et de droit suisse, il vous faut créer une « entreprise » de droit suisse en Suisse (par exemple statut indépendant).

Pour exercer en Suisse, il vous fraudra le statut d’indépendant en Suisse selon la procésure jointe ci-dessous.

Les points 6 et 7 vous intéresseront particulièrement.

À la chambre des métiers en France, ils peuvent vous renseigner

Bonjour,

Avec le statut d’auto-entreprise, est-ce qu’il est possible d’effectuer un travail, une mission en suisse (canton de Vaud ou de Genève)?

J’aimerais en tant que formateur, animer 1 formation par mois.

Et si oui, quelle est la procédure pour être en règle?
J’ai entendu dire que cela était possible si on était bien déclaré à l’URRSAF et qu’il y avait un nombre de jours limité par année.
Mais je ne suis pas sur Ă  100% de ces infos.
D’ailleurs si c’est possible, comment se déroulerait le paiement? est-ce qu’il faut un compte salaire en suisse?

Ou sinon vers quel organisme se tournait pour avoir toutes les informations?

Merci !!!

merci

mais est-ce qu’il faut un permis G?

Merci

Je cite ce que vous pouviez lire

Notion de prestations de services selon l’ALCP La libéralisation de la circulation des prestations de services prévue dans l’ALCP englobe :
o l’exercice temporaire d’une activité indépendante par une personne d’un Etat UE/AELE en Suisse sans s’y établir ;

[…]

Prestations de services non couvertes par un accord spécifique relatif à la prestation de services
I. Prestations de services d’une durée n’excédant pas 90 jours
Dans les domaines non couverts par un accord spécifique relatif à la prestation de services entre la Suisse et l’UE, l’accord reconnaît également aux prestataires de services le droit de se rendre dans un autre Etat contractant et d’y fournir leurs prestations de services pendant une durée maximale de 90 jours par année civile (par ex. en vue d’accomplir un contrat de service en Suisse). La durée de 90 jours s’étend par prestataire de services (personnes) et par entreprise.

À vous de voir s’il y a un accord spécifique dans votre domaine. Mais de base, non.

Bonjour Ă  tous,

Pour les travailleurs indépendant, les auto entrepreneur, micro etc etc provenant de France, voici le lien concernant l’annonce à faire auprès des autorités Suisse pour la durée n’excédant pas 90 jours

https://meweb.admin.ch/meldeverfahren/

Il faut bien suivre la procédure et vous obtiendrez un premier document qui atteste de votre annonce.

Bon courage à tous…